Trois élèves des classes de 1ère et Terminale de notre école ont été sélectionnés (parmi des dizaines d’écoles) pour un projet d’envergure organisé par le ministère de l’éducation.
Nos étudiants ont participé et plaidé lors de la simulation d’un procès international contre un psychiatre qui prônait le nettoyage ethnique durant l’Holocauste.
Les juges et les témoins du procès étaient des experts juridiques et personnalités spécialisés dans ce domaine.

 

0